Nos actualités

Marché immobilier


Les faibles revenus pourront investir plus facilement dans l’immobilier

Grâce à la loi ALUR, l’immobilier pour les faibles revenus sera plus accessible. Ils pourront bénéficier d’un investissement immobilier à très bas prix, le principe de cette loi permet de ne pas payer le foncier, le terrain est géré par un OFC (organisme foncier solidaire)

Le locataire paye un loyer symbolique 1€/Mois pour le terrain au bailleur.

Cela permet d’investir dans un bien immobilier qui aura l’avantage d’être 30 à 40 % plus économique , ce qui est une très incitateur.

Ce dispositif a été mis en place pour les acheteurs dont le revenu ne dépasse pas le plafond d’accession sociale à la propriété  

C’est un nouveau concept immobilier basé sur des contrats fonciers sur 99 ans qui sont renouvelés lors de chaque transaction, il est donc pratiquement impossible d’arriver à l’échéance du contrat foncier. Cela aura l’avantage de trouver une solution à la pénurie des logements mais attention à ne pas tomber dans le piège du bâtiment à trop bas coût.

Les collectivités locales pourraient profiter de ce dispositif pour diversifier les zones de construction afin de ne plus commettre les erreurs du passé en concentrant les populations sur des zones ghettoïsées.

Elles pourront en profiter pour apporter de la mixité sociale en intégrant mieux ses futurs complexes immobiliers et en diversifiant les zones de construction de ces bâtiments. D’autre part, il serait aussi judicieux d’intégrer une forte notion écologique à ces bâtiments, des possibilités de faire des cultures maraichères nouvelles générations en centre urbain.

Et opter pour des solutions constructives avec des matériaux comme le bois, une gestion des eaux recyclable en interne afin de faire des constructions durables.